Les bienfaits des huiles essentielles

huiles essentielles bio

Connaissez-vous tous les bienfaits des huiles essentielles ? Avez-vous déjà tenté l’expérience ? 

Tout le monde connait les huiles essentielles, mais connaissez-vous toutes ses formes d’utilisation ? Je les utilise depuis longtemps pour purifier ma maison ou diffuser une bonne odeur de lavande. Certaines nous aident à lutter contre l’humidité ou encore contre les petites bêtes…

Beaucoup ne le savent pas, mais on peut les utiliser en tant que cosmétique, sur la peau. Cependant, il faut faire très attention, une huile essentielle est très concentrée et peu brûler la peau, il ne faut donc jamais l’appliquer sans une huile végétale.

Elles sont utilisées depuis plus de 30 000 ans d’abord par les aborigènes d’Australie (tea tree), 4000 ans avant JC en Mésopotamie, 3000 ans avant JC en Chine puis par les égyptiens, les grecs. C’était pour eux des plantes médicinales qui avaient des vertus extraordinaires.

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai des problèmes de peau qui ont commencé par de l’eczéma étant petite puis j’ai continué à en avoir sur les coudes, les bras et les genoux et ça fait plutôt mal, classique. Puis j’ai eu l’apparition de tâches blanches sur le visage et le haut des bras principalement l’été. Etant donné que j’ai tendance à bronzer beaucoup c’est juste affreux !

J’ai consulté des dermatos qui m’ont prescrit des traitements pas du tout adaptés et qui n’ont fait qu’empirer mon cas. Un dermato c’est bien, mais il te donne pleins de produits chimiques sous prétexte qu’il ne trouve pas d’où provient le problème. J’ai eu beaucoup de réactions et d’effets secondaires suite à ça. 

Afficher l'image d'origine

Alors lorsque l’on m’a parlé des bienfaits des huiles essentielles en insistant sur le coté « naturel », j’ai voulu tenter l’expérience. 

En consultant le net, j’ai découvert le nom d’une maladie, le « Vitiligo », c’est une affection de la peau caractérisée par l’apparition de taches blanches causées par une « dépigmentation », c’est-à-dire la disparition des mélanocytes, les cellules responsables de la couleur de la peau (pigmentation).

J’ai alors trouvée une recette aux huiles essentielles pour traiter ce phénomène. (Qui ne tente rien à rien) :

  • Huiles essentielle de giroflier : 1 goutte
  • Huiles essentielle de geranium rosat : 1 goutte
  • Huiles essentielle sauge sclarée : 1 goutte
  • Huiles essentielle arbre à thé (tea three) : 1 goutte
  • Huile végétale de germe de blé : 3g

A appliquer pendant 20 jours. Adaptez selon la quantité souhaitée (3 gouttes d’huile essentielle = 9 gouttes d’huile végétale)

Point noir : Les huiles essentiels coûte très chères MAIS  on peut les utiliser assez longtemps. Après mon traitement qui a porté ses fruits (une diminution des tâches), il m’en restait une assez grande quantité.

J’ai donc investi dans un livre spécial « huiles essentielles » afin de découvrir tous les usages qu’on pouvait en faire. Je n’ai pas encore pu tout tester car pour le moment en fonction de ce que j’avais à la maison.

  • Huiles essentielle de giroflier : anti-infectieuse (anti-fongique, antivirale, antibactérienne, anti-parasitaire), anti-douleur, stimulante digestive et intestinale
  • Huiles essentielle de geranium rosat : cicatrisante, antispasmodique, anti-inflammatoire, anti-infectieuse. C’est idéale pour lutter contre l’acné, les vergetures, les rides ou encore les brûlures.
  • Huiles essentielle sauge sclarée : Déséquilibres hormonaux, ménopause, pré-ménopause, spasmes liés aux menstruations, transpiration excessive, chute de cheveux, cuir chevelu gras, peau grasse, troubles circulatoires. Je mets quelques gouttes dans mes shampoings et dans mes masques pour aider à la pousse du cheveux.
  • Huiles essentielle arbre à thé (tea three) : Fatigue, infection virale ou bactérienne, infections cutanées (bactériennes, virales, fongiques), inflammation des gencives, peaux grasses, troubles cutanés (acné, eczéma suintant, démangeaisons), bronchite, grippe, mal de gorge, otite (en prévention), rhinopharyngite, infection uro-génitale (cystite, mycose vaginale, herpès génital, prurit, vulvo-vaginite), stress.
  • Huile essentielle de lavande : Brûlure, répulsif anti-poux, coup de soleil, eczéma nerveux chez l’enfant, règles douloureuses, bronchite, laryngite, otite, rhinopharyngite, rhinite, toux spasmodique, sinusite, spasmes abdominaux, spasmes nerveux, douleurs musculaires, crampes, contractures, migraine, céphalée. J’utilise la lavande en diffusion pour m’aider à dormir car ça aide à lutter contre le stress.
  • Huile essentielle d’eucalyptus : Traiter la bronchite chronique, traiter l’asthme en complément de stéroïdes. Je l’utilise en inhalation pour les gros rhumes ou en diffusion la nuit pour aider à mieux respirer.

Pour une application cutanée, ne surtout pas oublié de mélanger l’huile essentielle à une huile végétale.

A vous de jouer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s